Brigadier-General James Selbie, O.M.M., C.D.

Colonel Commandant

Le poste de colonel commandant est honoraire.  Il représente la famille régimentaire et les traditions qui unissent tous ses membres, qu’ils soient en service actif, à la retraite, de la régulière et de la réserve.  Le tout premier commandant de l’artillerie au Canada a été nommé le premier avril 1925.  Le 27 septembree 2014 Le Brigadier-général (ret) J.J. Selbie, assumé la nomination du colonel commandant du Régiment royal de Artillerie canadienne. Le Brigadier général (à la retraite) James Selbie est né à Brandon (Manitoba). Il s’enrôle dans les Forces canadiennes en 1973 en qualité d’artilleur dans l’unité de réserve de l’Armée de sa ville natale, soit le 26e Régiment d’artillerie de campagne de l’Artillerie royale canadienne. Il reçoit une commission dans le Régiment royal de l’Artillerie canadienne après les études qu’il poursuit au Collège militaire Royal Roads, à Victoria, puis au Collège militaire royal du Canada, où il obtient un baccalauréat en sciences politiques en 1978. Parmi ses affectations régimentaires, mentionnons les suivantes : il sert dans les batteries G, J et U du 3e Régiment du Royal Canadian Horse Artillery à la BFC Shilo, de 1978 à 1982; il commande la batterie Z du 1er Régiment du Royal Canadian Horse Artillery en Allemagne, de 1986 à 1988, puis l’École de l’artillerie antiaérienne, à Chatham (Nouveau Brunswick), de 1992 à 1994. Il commande également la BFC Shilo, base d’attache du Régiment royal, de 1996 à 1997. En dehors de ses fonctions régimentaires, il effectue deux périodes de service dans l’état major du Quartier général de l’Armée à Montréal et trois au Quartier général de la Défense nationale, à Ottawa. Il commande le contingent canadien de la Force de stabilisation de l’OTAN en Bosnie Herzégovine, en 1997, et le 1er Groupe de soutien de secteur/la Garnison Edmonton, de 1997 à 2000. Après les attaques du 11 septembre, il devient chef d’état major de l’Élément de commandement national de la Force opérationnelle interarmées du Canada en Asie du Sud Ouest, qui partage les locaux du US Central Command à Tampa (Floride). Il participe à deux déploiements à Chypre et à un en Afghanistan, et il passe quatre années enrichissantes au Quartier général du Corps de déploiement rapide de l’OTAN, à Istanbul (Turquie). Le brigadier général Selbie est diplômé du Collège de commandement et d’état major de la Force terrestre canadienne, Kingston, du Collège des Forces canadiennes, Toronto, et du U.S. Army War College, Carlisle (Pennsylvanie), où il a obtenu une maîtrise en études stratégiques. Il a été nommé officier de l’Ordre du mérite militaire en 2002 et a obtenu la Médaille du service méritoire de l’OTAN en 2005 pour ses réalisations au sein de la Force internationale d’assistance à la sécurité, en Afghanistan. La dernière affectation du brigadier général Selbie a été dans le poste de Directeur de l’état major au Grand Quartier général des Puissances alliées en Europe, qui est le quartier général de niveau stratégique de l’OTAN, à Mons (Belgique). Il a pris sa retraite du service régulier en septembre 2010, après avoir porté l’uniforme pendant plus de 37 ans. Son épouse, Anne, et lui habitent à Ottawa. Il est membre de l’Association de l’Artillerie royale du Canada, du Club des Collèges militaires royaux du Canada et du Royal Canadian Military Institute.

« Go Back