Changement de Commande au Royal Regiment of Canadian Artillery School (RCAS)

Changement de Commande au Royal Regiment of Canadian Artillery School (RCAS)

Par le Capitaine Nicholas Kaempffer

Le 7 juillet 2017, des artilleurs venant de partout au Canada convergea ver la Base de Gagetown afin d’être témoin pour la parade de changement de commande du RCAS. Lors de la cérémonie présidée par le colonel (col) John Errington, le commandant du Centre d’entrainement de Combat (CTC), lieutenant-colonel (Lcol) Nickolas Roby pris en charge la commande du Lcol Vincent Giroux, lequel servi en tant que colonel commandant du Royal Regiment of Canadian Artillery (RCA) pour deux ans. Les Artilleurs distingués en présence furent le Colonel Commendant du RCA, le brigadier général (ret) James Selbie, en plus du directeur de l’Artillerie, le colonel Marc Lafortune (lui-même un ancien commandant du RCAS).

La parade du changement de commande fut certainement un moment lors duquel l’axiome de « pratiquer rend meilleur » fut démontré par les deux batteries de soldats du RCAS complétant leurs drills sans défaut, démontrant au spectateur leur fierté d’artilleur. Lors de son discours très émotif, le Lcol Giroux remercia tous les membres du RCAS, le leadership supérieur du CTC et du RCA, et conclus avec des commentaires sincères ses parents, épouse, et enfants, lesquels furent tous présent. Le col Errington remercia le Lcol Giroux pour ses efforts considérables envers la numérisation de l’Artillerie, ainsi que son dévouement envers la grande communité de Gagetown, pour le statut du RCAS continuant d’être coureur en tête pour les donations d’unité à United Way of Canada. Le colonel commandant prolongea ses remerciements du RCA au LCol Giroux, prenant en note que les standards très élevés fut maintenu lors de la disposition des entrainements individuels au cours de son commandement et souligna ses efforts en tant que Député de l’Artillerie. Le Col Errington et le Colonel commandant offerts un accueil chaleureux à la famille Roby, leur souhaitant tous du meilleur pour le retour au Nouveau-Brunswick. Lors de son discours d’introduction au RCAS, le Lcol Roby promit de tenir les standards élevés fixés par son prédécesseur, et d’assurer à son unité leur bien-être de tous comme priorité. Lors d’éloges émouvantes envers les membres de la parade, tous les officiers supérieurs remercièrent les membres du RCAS pour leur drill remarquable, leur uniforme, et leur tenu.

Ayant de fortes racines du Nouveau-Brunswick, le Lcol Roby et sa famille sont excités d’être de retour sur la base de Gagetown. En tant qu’ancien cadet (du 2550 Cherry Mountain Army Corps à Harvey, NB, et du 2647 Royal Canadian Army Cadet Corp à Oromocto, NB), un diplômé de l’Oromocto High School et de St. Thomas University, ainsi qu’un officier avec de multiples déploiements à l’international, il attend avec impatience de commander le centre renommé de l’artillerie canadienne. « Le Royal Regiment of Canadien Artillery School est bien reconnu pour livrer une instruction remarquable à travers les fonctions de l’artillerie, » indiqua le Lcol Roby. « Sans l’excellente contribution de nos hommes et femmes de l’RCAS, comprenant la force Régulière et la force de Réserve ainsi que nos collègues civiles, nous ne serions pas en mesure de livrer un entrainement individuel et un centre fonctionnel d’excellence. Nos soldats fournissent leur meilleur, et ils ne méritent rien de moins, cela est mon but. Nous continuerons de faire notre part en développant les catalyseurs clés qui sont employés à travers les forces canadiennes. Les Artilleurs du RCAS resteront forts, fiers et prêts ».

Présentement, les Artilleurs au RCAS travaillent en « cinquième vitesse », avec un été occupé qui se concentre sur l’entrainement des Officiers et Membre non-commissionner à travers les quatre domaines de l’artillerie (Artillerie de campagne, Défense aérienne, et Surveillance, Cible, Acquisition (STA), en plus du Joint Terminal Attack Controler). Tous attendent avec impatience les congés d’étés bien mérités avec les amis et la famille, afin de recharger leur batterie pour le cycle du printemps.